Vous souhaitez venir au Canada mais n'êtes pas encore sur de votre destination? Apprenez en plus sur le paysage social et économique des 12 provinces et territoires (hors Québec) du Canada en cliquant sur les bannières ci-dessous.

  • Alberta Conseil de développement économique de l'Alberta (CDÉA)

    L’économie en Alberta se porte bien. Elle a le vent en poupe. C’est la province qui connaît la plus forte croissance économique du pays. Son boom économique repose sur des bases solides. Cette vigueur est due à l’abondance des ressources naturelles, soutenue par une forte demande en pétrole et en gaz naturel du côté des États-Unis ainsi que de la Chine. Les sables bitumineux du Nord-Est de l’Alberta renferment une des plus importantes réserves de pétrole au monde. Leur développement se trouve parfois ralenti que par le manque de main-d’œuvre disponible. Un des premiers secteurs à bénéficier des retombées du boom pétrolier est sans aucun doute celui de la construction.

    Les autres secteurs en vue sont le pétrole raffiné et le charbon, l’agroalimentaire, les produits chimiques et le bois. On retrouve également de nombreuses entreprises en biotechnologie, principalement dans les domaines des soins de santé, de la génomique, de la protéomique, ainsi que de la bio-informatique. La province est par ailleurs une pionnière dans les nanotechnologies, grâce notamment au National Institute for Nanotechnology de l’Université de l’Alberta. L’industrie des TIC se révèle également très importante en Alberta.  Elle regroupe 7 000 entreprises qui œuvrent principalement dans les logiciels de télécommunication, de réseautique et d’éducation. On retrouve en Alberta une expertise significative en recherche dans les secteurs suivants : os et l’articulations, cancérologie (vaccins, diagnostics et épidémiologie), cardiovasculaire,  diabète et vaccins contre les maladies infectieuses.

    Enfin, l’Alberta affiche le plus bas niveau d’imposition du pays. Il n’y a aucune taxe de vente provinciale sur les produits et services. Les salaires y augmentent plus rapidement que dans les autres provinces.

    www.lecdea.ca

  • Colombie-Britannique Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDECB)

    Avec une surface de près de 945 000 km2, la province du Pacifique est la 3e plus grande du Canada, ou 5e en incluant les territoires. Elle occupe 9,5 % de la surface du Canada.

    Avec ses presque 4,7 millions d’habitants, dont près de 70 500 francophones, la Colombie-Britannique accueille 13 % de la population canadienne, ce qui lui donne une densité d’environ 5 habitants par km2.

    La Colombie-Britannique est l’une des provinces du Canada les mieux situées pour les affaires car elle est située sur la route maritime la plus courte entre l’Asie et l’Amérique du Nord, celle du Pacifique.

    Employant 80 % de la main-d’œuvre de la Colombie-Britannique, le secteur des services est actuellement très fort, en particulier le tourisme. En effet, la Colombie-Britannique accueille plus de 15 millions de visiteurs par an en moyenne. À l’été 2015, c’était même la province la plus visitée de tout le Canada! Par ailleurs, les opportunités d’emploi et d’affaires en français sont grandes, le tourisme ayant été identifié comme un secteur prioritaire de la communauté francophone. Aujourd’hui, quelque 370 entreprises de tourisme offrent un service en français en Colombie-Britannique.

    Les ressources du sol sont également un secteur en devenir dans l’économie britanno-colombienne, que ce soit les ressources agricoles, minières ou énergétiques.

    La Colombie-Britannique offre par ailleurs des perspectives d’emploi dans le secteur des technologies, qui a actuellement le vent dans les voiles. En effet, la province se forge une réputation pour son innovation technologique, notamment dans les domaines des technologies de l’information et des communications et des médias numériques. De même, la Colombie-Britannique est un pôle d’attraction aéronautique et aérospatiale. Enfin, avec le Genome Sciences Centre à Vancouver, la recherche de pointe est clé.

    sdecb.com

  • Manitoba Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM)

    Le Manitoba est une province de l’Ouest du Canada, situé dans la région des prairies, bordé à l’ouest par la Saskatchewan, à l’est par l’Ontario, au nord par le Nunavut et au sud par les États américains du Minnesota et du Dakota du Nord. Avec une population estimée à 1 208 268 habitants en 2011 et une superficie de 647 801 km2, le Manitoba est la 5e province la plus peuplée et la 8e plus grande de la Fédération. Le nom de la province vient d’un mot cri signifiant « passage du Grand Esprit ». Winnipeg est sa capitale ainsi que sa ville la plus peuplée.

    Les avantages du Manitoba :

    • Taux d’emploi très élevé : 94,7 % en 2012
    • Tarifs d’hydroélectricité parmi les plus bas d’Amérique du Nord
    • Porte d’accès en matière de transport au centre du continent – CentrePort Canada
    • L’Aéroport international James Armstrong Richardson est ouvert 24 h sur 24
    • Fuseau horaire : heure normale du Centre
    • Main-d’œuvre spécialisée et multiculturelle
    • Économie diverse et stable
    • Capitale culturelle du Canada (Ballet royal de Winnipeg, Orchestre symphonique de Winnipeg, Musée des beaux-arts, Festival du Voyageur et plus encore)

    L’économie manitobaine – des secteurs forts, dynamiques et diversifiés :

    • Aérospatiale,
    • Transformation et technologies agroalimentaires,
    • Matériaux du bâtiment,
    • Éducation,
    • Électricité,
    • Pétrole
    • Industries de l’environnement,
    • Services financiers,
    • Construction de véhicules lourds,
    • Minéraux et exploitation minière,
    • Transport et logistique
    • Technologies de l’information et des communications, et médias numériques

    cdem.com

  • Nouveau-Brunswick Réseau de développement économique et d'employabilité du Nouveau-Brunswick (RDÉE NB)

    Le Nouveau-Brunswick est l’une des trois provinces maritimes canadiennes. C’est une province où l’on peut s’épanouir, être prospère et explorer ses passions. Les maisons s’avèrent abordables et le trajet pour se rendre au travail se mesure en minutes plutôt qu’en heures. Il s’agit d’un endroit où l’on peut avoir une réunion en ville et, le même jour, faire de la randonnée au bord de l’océan Atlantique.

    Au Nouveau-Brunswick, on peut être soi-même, célébrer sa propre culture et découvrir celle des autres. Vivre au Nouveau-Brunswick, c’est faire partie d’une communauté dynamique et d’une économie en croissance.

    Communautés francophones

    • Le comté de Madawaska (Edmundston et ses environs)
    • La Péninsule acadienne (Caraquet, Shippagan, etc.)
    • Le Sud-Est (Moncton, Dieppe, Shediac, comté de Kent.) 

    Secteurs dominants de l’économie

    • Forêt, pêche, tourisme, agriculture (agroalimentaire)
    • Manufacturier, logistique et transport
    • Industrie du savoir et technologie
    • Secteur de la santé

    Expertises recherchées

    Soudeurs, monteurs, électriciens, analystes financiers, directeur de fabrication, etc.

    rdee-nb.com

  • Terre-Neuve-et-Labrador Réseau de développement économique et d’employabilité de Terre-Neuve et Labrador (RDÉE TNL)

    Avec une population d’un peu plus de 500 000 habitants et une superficie de 405 720 km2, Terre-Neuve-et-Labrador a l’une des économies dont la progression est la plus forte en Amérique du Nord. Cette province a connu le plus fort taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) au Canada, malgré une baisse de 1.8% en 2015, compensée en 2016. Cette croissance sera appelée à se poursuivre au cours des prochaines années.

    Terre-Neuve-et-Labrador est le berceau d’une riche culture dont les fondements reposent sur la musique, les contes, la gastronomie et un fort sentiment d’appartenance. Elle est une contrée d’air pur, de grands espaces et de sécurité.

    www.rdeetnl.ca

  • Territoires du Nord-Ouest Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO)

    Les Territoires du Nord-Ouest c’est d’abord et avant tout un lieu où le développement et l’avancement professionnel y est possible, et ce, rapidement. Les employeurs donnent la chance aux jeunes et aux moins jeunes de faire leurs preuves. C’est aussi au TNO que les salaires sont les plus élevés au Canada et ou l’impôt sur le revenu le plus bas. L’économie est prospère dans différents secteurs, particulièrement dans l’industrie minière et le tourisme mais également dans plusieurs autres secteurs tel la construction, la santé, l’éducation, les technologies, l’environnement, la restauration, l’administration, etc. De plus, la hiérarchie au travail est plus informelle au TNO, il règne habituellement une belle ambiance au bureau et des relations d’amitiés sont souvent créés avec les collègues.

    Les Territoires du Nord-Ouest se trouvent dans le grand Nord canadien, plus précisément, voisin du Yukon et du Nunavut.

    Aux TNO, dès que vous mettez le nez dehors, des gens vous saluent ou vous sourient et il y a de fortes chances que vous croisiez quelqu’un que vous connaissez, amis ou collègues. En réalité, une grande liberté d’expression existe. D’abord terre autochtone et également terre d’accueil, le territoire s’épanouie dans un contexte multiculturel représenté par les Premières Nations, Inuit et Métis ainsi que par 108 nationalités internationales dont une grande communauté francophone. Vous comprendrez qu’il y a alors possibilité de faire des activités, voir des spectacles, notamment des shows d’humour, en français.

    Les Territoires du Nord-Ouest c’est d’abord et avant tout un lieu où le développement et l’avancement professionnel y est possible, et ce, rapidement. Les employeurs donnent la chance aux jeunes et aux moins jeunes de faire leurs preuves. C’est aussi au TNO que les salaires sont les plus élevés au Canada et ou l’impôt sur le revenu le plus bas. L’économie est prospère dans différents secteurs, particulièrement dans l’industrie minière et le tourisme mais également dans plusieurs autres secteurs tel la construction, la santé, l’éducation, les technologies, l’environnement, la restauration, l’administration, etc. De plus, la hiérarchie au travail est plus informelle au TNO, il règne habituellement une belle ambiance au bureau et des relations d’amitiés sont souvent créés avec les collègues.

    cdetno.com

  • Nouvelle-Écosse Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse (CDÉNÉ)

    La Nouvelle-Écosse a une population de plus 923 000 habitants et une densité de population de 17 personnes par kilomètre carré. Notre province possède donc un grand potentiel pour accueillir des nouveaux arrivants. Avec un PIB de plus de $40 millions en 2015, les secteurs porteurs dans les régions francophones et acadiennes sont la construction navale, la transformation de fruits de mer et le tourisme. Dans la capitale, Halifax, le secteur des TIC est en pleine croissance ainsi que les services financiers, la santé, les activités liées à l’océan, le transport & logistique et l’aérospatiale. Le coût de vie en Nouvelle-Écosse étant moins élevé que la moyenne canadienne, vous pourriez facilement vous permettre une qualité de vie supérieure.

    www.cdene.ns.ca/

  • Nunavut Carrefour Nunavut

    Le Nunavut, un territoire en plein essor. 2 038 722 km2, la plus grande entité territoriale du Canada et la moins peuplée avec environ 38 000 habitants. Le territoire offre de nombreux débouchés et une capacité de croissance économique inestimable, avec ses ressources minérales et naturelles encore inexploitées. Son grand potentiel en pétrole et en gaz, plus de 20 % des réserves totales du pays, ajouté à cela le diamant, l’or, l’uranium et les métaux de base sont autant d’atouts pour le territoire. La mise en valeur de ces ressources va générer à terme une croissance économique vigoureuse.

    Principaux secteurs d’activités

    Fonction publique – Mine –Tourisme – Construction – Pêche – Secteur énergétique – Commerce de détail – Industrie cinématographique – Exploration scientifique

    www.carrefournunavut.ca/

  • Ontario Société Économique de l'Ontario (SÉO)

    Ontario, la deuxième province du Canada par ordre de grandeur, couvre plus d’un million de kilomètres carrés (415 000 milles carrés), région plus grande que la France et l’Espagne réunies. L’Ontario est délimité par le Québec à l’est, le Manitoba à l’ouest, la baie d’Hudson et la baie James au nord, ainsi que le Saint-Laurent et les Grands Lacs au sud. L’Ontario a une population de plus de 13,5 millions habitants. Environ deux Canadiens sur cinq y vivent. Plus de 85 % vivent dans des centres urbains, en grande partie dans les villes longeant les Grands Lacs.

    La plus forte concentration de gens et de villes se trouve dans le « Golden Horseshoe », sur la rive ouest du lac Ontario, comme la région du grand Toronto, Hamilton, St. Catharines et Niagara Falls.

    La région élargie du « Golden Horseshoe » désigne la région métropolitaine étendue, dont des parties du Centre de l’Ontario qui  entourent le cœur de la région.  Avec plus de neuf millions d’habitants, cette région est celle qui connaît la croissance la plus rapide d’Amérique du Nord. La région étendue s’étale dans toutes les directions, dans l’intérieur des terres, en s’éloignant de la rive du lac Ontario pour gagner Brantford au sud-ouest, la région de Kitchener-Waterloo à l’ouest, Barrie au nord et Peterborough au nord-est.

    www.seo-ont.ca

  • Île-du-Prince-Édouard Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Île du Prince-Édouard (RDÉE ÎPE)

    L’Île du-Prince-Édouard est un endroit offrant des possibilités de carrière stimulantes, un milieu des affaires favorable, mais où l’on vit et travaille à quelques pas d’activités récréatives de niveau international. On y trouve un mode de vie offrant au quotidien un équilibre sain entre le travail, la famille et le plaisir. VIVEZ! Vivez dans un milieu qui offre des débouchés, du logement abordable, un faible taux de criminalité, une éducation de qualité et des soins de santé financés par l’État. Des voisins sympathiques, des collectivités solides, l’absence d’heures de pointe et un parcours de quelques minutes pour vous rendre au travail. TRAVAILLEZ! Découvrez votre défi ici. On cherche des travailleurs qualifiés dans les domaines des sciences biologiques, de l’aérospatial, de la fabrication diversifiée, d’éducatrices en petite enfance, de l’énergie renouvelable et des technologies de l’information et des communications. DIVERTISSEZ-VOUS! Profitez de théâtre sur de grandes scènes et de théâtre communautaire exceptionnels, de musées, de galeries d’art, de restaurants et de nombreux festivals et événements, en plus de plages et de baignades fabuleuses, de parcours de golf de calibre mondial, de sentiers panoramiques et plus encore. Le tout est spectaculaire, abordable et à proximité.

    www.rdeeipe.net/

  • Saskatchewan Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CECS)

    La Saskatchewan s’étend sur une superficie de 651 900 km² et d’après les recensements de 2016, compte 1 098 352 d’habitants. La province doit son nom à la rivière Saskatchewan, dont le nom en langue crie signifie « rivière rapide ».

    La Saskatchewan est un territoire d’une grande beauté naturelle regorgeant d’une variété de ressources. La qualité de vie y est élevée tandis que le coût de la vie y est bas. Elle offre aussi une foule de possibilités en matière d’études, d’emploi et de création d’entreprise. C’est l’endroit idéal pour vous et votre famille, mais aussi pour investir dans une entreprise ou en implanter une.

    Le système de soins de santé n’impose aucune prime d’assurance-maladie.

    La Saskatchewan abrite d’immenses parcs publics, dont deux parcs nationaux, et 23 parcs provinciaux. Les possibilités en matière de natation, navigation de plaisance, camping, randonnée, cyclisme ou tout simplement de repos, sont illimitées.

    Tout le monde peut trouver son compte en Saskatchewan, que ce soit en matière de divertissement ou d’activités artistiques et culturelles, telles que des pièces de théâtre, des concerts et des spectacles de musique, des galeries d’art, des musées, des sports et loisirs, ou encore des rodéos ou des spectacles de danse multiculturelle.

    www.cecs-sk.ca/

  • Yukon Association franco-yukonnaise (AFY)

    Situé dans le Grand Nord canadien, le territoire est reconnu pour sa nature sauvage et intacte, ses terres d’aventures avec ses trois parcs nationaux, le plus haut sommet du Canada et le plus grand champ de glace non polaire du monde.  Les opportunités d’emploi et d’affaires sont nombreuses.  L’industrie touristique, incluant l’hôtellerie et la restauration, les mines, le commerce au détail, le domaine de la santé, la petite enfance, ainsi que le milieu de la construction représentent une part importante des emplois disponibles et des secteurs à développer.

    Le Yukon, c’est aussi une communauté diverse et accueillante. Environ 38 000 habitants vivent sur une superficie grande comme la France. On y compte 14 Premières Nations et des immigrants originaires de partout dans le monde, venus entre autres grâce au Programme territorial de candidature à l’immigration. Près de 15 % de la population parle français, ce qui permet au territoire de conserver son 3e rang à l’échelle nationale pour son taux de bilinguisme. Il y a une multitude de services en français, dont une garderie et une école francophones, ainsi que l’Association franco-yukonnaise qui accueille et accompagne les nouveaux arrivants dans leur intégration.

    www.afy.yk.ca/

 

Vidéos

           

 cliquer sur les liens suivants pour quelques conseils pertinents

Haut de la page